Les filles de la méduse

Leurs histoires s'entrelacent depuis plus de 20 ans autour de la verrerie que François, père de Catherine, a fondée dans les années 80 derrière sa maison, faisant d'elles des presque soeurs.

C'est là, au milieu de la vie familiale des Turbide, que Sophie a appris son métier de souffleuse de verre. Catherine, à cette époque, entrait en coup de vent dans l'atelier, avant de partir galoper avec ses copains dans les buttes tout autour.

La Méduse - Verre soufflé

Vingt ans plus tard, elles sont devenues le coeur de l'entreprise, ayant décidé après beaucoup, beaucoup de réflexion de prendre le relais et de devenir celles qui continueraient d'écrire l'histoire du plus vieil atelier de verre du Québec.

Seules, elles ne se seraient jamais lancées dans l'aventure. Ensemble, oui!

Jeunes, déterminées, talentueuses et fougueuses, leurs rêves sont grands, et la passion qu'elles portent à cette matière somptueuse et mystérieuse qu'est le verre l'est tout autant. Elles explorent, expérimentent, vont à la rencontre des grands maîtres du verre et reviennent dans leurs Îles remplies de toute cette beauté rencontrée.

Les regarder travailler côte à côte, dans cet immense atelier aux fenêtres donnant sur les buttes et la mer, est un vrai privilège. Sentir la chaleur des fours et voir sous nos yeux le verre se transformer pour devenir oeuvres élégantes ou objets stylés du quotidien donne une impression de vivre avec elles un moment magique et hors du temps.

La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé
La Méduse - Verre soufflé

Le résultat de leur travail est là tout autour, habitant l'espace de leur boutique devenue dans la transition un lieu à leur image, épuré, élégant, coloré et féminin. Le contraste entre cette ancienne école au plancher de bois lourd que des milliers de pas d'enfants ont foulé, et la légèreté de leurs créations de verre est fascinant. Un bâtiment ancestral devenu écrin pour leurs oeuvres de verre, ode à cet art millénaire qu'est le métier de souffleur de verre.

Et comme c'est l'histoire du passage d'une histoire à une autre, François le fondateur peut regarder La Méduse qu'il a créée dans sa jeunesse l'esprit en paix, et François le père peut de son côté regarder ces deux presque soeurs avec une immense fierté, parce que celles qu'on appelle maintenant les Filles de La Méduse ont pris le relais de belle manière et sont magnifiques à voir aller.

    Découvrez La Méduse - Verre Soufflé 

 

Circuit des arts