Les spécialités des Îles de la Madeleine

Le homard des Îles de la Madeleine

Aux Îles de la Madeleine, les produits locaux sont rois. La signature unique des produits de l'archipel nous vient de nos deux garde-manger naturels, la terre et la mer. Voici quelques spécialités typiques des Îles que vous aurez la chance de déguster une fois à destination.

 

Nos spécialités

Le homard 

Ce crustacé est sans contredit l'emblème de l'archipel. Pêché davantage à compter des premières vagues d'immigrants écossais aux techniques efficaces, le homard des Îles est aujourd'hui reconnu pour sa finesse et son excellence. À la fois un joyau important de l'économie et de l'identité de l'archipel, le homard est un incontournable gastronomique. 


La bagosse
Le loup-marin
La croxignole
Le hareng fumé
La pomme de pré
Spécialités des Îles
Le loup-marin

Qu'il soit gris ou du Groenland, le phoque est indissociable de la colonisation des Îles de la Madeleine. Longtemps chassé pour sa peau et son huile, le loup-marin est aujourd'hui valorisé de belle manière par la transformation de sa viande. Les chefs de l'archipel sont désormais passés maîtres dans l'art d'apprêter cet aliment unique.

La pomme des prés  

Ce petit fruit rouge pousse tout naturellement dans les milieux dunaires de l'archipel. Bercés par la brise saline, les petits buissons sauvages feront le bonheur des cueilleurs et des passants. Aux Îles, on lui donne aussi les noms de berries, d'airelles et de canneberges. Cherchez bien, vous en verrez partout !

Le hareng fumé

Autrefois, alors que la Grave était le centre économique de l'archipel, le fumage et le boucanage représentaient une manière importante et efficace de conserver le poisson et de l'exporter sur les marchés. Si les fumoirs sont moins présents qu'auparavant sur les Îles, le hareng fumé demeure un ingrédient iconique.

Le "tchaude" aux palourdes

Abondantes dans les eaux du Golfe, les palourdes (ou mactres) sont des mollusques particulièrement appréciés par les Madelinots. Rehaussée de pommes de terre et liée d'une sauce blanche légère, la chaudrée propose l'ultime réconfort pour vos papilles.

La bagosse

Cette bière des Îles pourrait être sacrée comme le breuvage typique de l'archipel. Loin d'être confinées à une recette unique, les bagosses varient selon les familles, les cantons et les traditions. Chose certaine, il vous faudra côtoyer de vrais Madelinots pour goûter à ce nectar local. Notez bien, ce n'est pas de la p'tite bière !

Le pot-en-pot

Le pot-en-pot est aux Îles de la Madeleine ce que la tourtière est au Lac-Saint-Jean. Alors que les colons du 17e siècle avaient l'habitude de le faire à la viande un peu partout dans la francophonie, les versions madeliniennes mettent souvent en valeur les ressources marines. Aucun doute, le pot-en-pot est un grand classique de la gastronomie insulaire.

Le chiard à la viande salée

Le salage des viandes a été longtemps privilégié comme méthode de conservation des aliments. Simple et efficace, ce savoir-faire est encore utilisé en cuisine pour conférer une saveur bien particulière à certains plats. Avec sa lente cuisson et son accompagnement de légumes racines, le chiard s'est taillé une place de choix dans les livres de cuisine locaux depuis belle lurette.

Les croxignoles

Allant de pair avec la chasse aux loups-marins, les croxignoles sont une pâtisserie traditionnelle, exclusive et rarissime des Îles de la Madeleine. La majorité des visiteurs n'ont malheureusement pas la chance de mettre la main sur ces fameux beignets tressés et frits... dans l'huile de loup-marin ! Si l'occasion se présente à vous, soyez reconnaissants et délectez-vous.

Activités similaires «Saveurs»