Le homard des Îles

Homard aux Îles de la Madeleine

Chaque année, au début du mois de mai, les pêcheurs vont installer leurs cages au large. Cette pêche qui s'étend sur neuf semaines est réglementée et contrôlée. Des activités d'interprétation sont disponibles et il est possible d'assister aux festivités entourant la mise à l'eau des cages à l'ouverture de la pêche au début mai. 

Pourquoi le homard des Îles est-il le meilleur?

Tous les Madelinots (et plusieurs visiteurs!) vous le diront. Le homard des Îles de la Madeleine, c'est le meilleur! Et ce ne sont pas des paroles en l'air. Selon les connaisseurs, il se démarque de par sa qualité supérieure. Sa saveur rehaussée, la qualité de sa chair et l'optimisation de ses valeurs nutritives sont le résultat d'une combinaison de facteurs bien spécifiques. Par exemple, le homard croît dans un milieu naturel sur les fonds rocheux qui entourent l'archipel, ce qui lui assure une carapace solide et riche en minéraux, signe d'un crustacé en excellente santé. Aussi, les captures ont uniquement lieu durant le printemps (une seule saison de pêche par année), dans des eaux très froides et juste avant la mue, ce qui garantit une chair pleine au goût particulier très estimée.

Les mesures volontaires mises en place pour conserver la ressource ont également valu à cette pêcherie, l'obtention de la certification «pêche durable» par le prestigieux Marine Stewardship Council, un organisme mondial. D'ailleurs, le homard des Îles de la Madeleine est aussi devenu la première pêche côtière au homard écocertifiée au Canada.

Comment manger le homard des Îles?

Vous pouvez retrouver le homard des Îles sous différentes formes dans nos poissonneries : homard vivant, homard entier cuit, homard entier cuit congelé, chair de homard, queues de homard et tomalli.

Pour la cuisson du homard, les Madelinots préfèrent le cuire à la vapeur, en utilisant un fond d'eau salée (l'eau de mer est idéale) dans un grand chaudron où l'on met les homards les uns sur les autres. N'oubliez surtout pas de retirer les élastiques des pinces! En le cuisant de cette façon, la chair demeure très savoureuse et sa tendreté est incomparable.

Aux Îles, on sert le homard en coquille sans artifice. On l'aime "nature", tout simplement!

La mise à l'eau aux Îles, c'est plus qu'un événement

La mise à l'eau des casiers à homard, c'est le début de l'activité économique majeure des Îles de la Madeleine. 

Mais c'est également le signal de départ officiel de la saison touristique. 

L'effervescence des activités de préparation qui entoure ce fameux matin où les bateaux quittent les quais des Îles pour la première fois est synonyme de fierté et de bienveillance. 

Madelinots et visiteurs s'unissent pour souhaiter une bonne saison aux homardiers et leur rappelle l'importance de rester vigilants en mer.

Pour plus d'information sur les festivités, consultez la page de la Mise à l'eau des cages aux Îles!

Vidéo Le Homard des Îles
Préparation des casiers à homard aux Îles de la Madeleine
homardier et cages aux Îles de la Madeleine
Bateaux au quai de L'Étang-du-Nord
pêcheur de homard
Statue de Roger Langevin
Repas de homard des Îles entre amis

Une pêche contrôlée et écocertifiée

Le homard des Îles est reconnu pour la finesse de sa chair et son goût très apprécié. Cette pêche est étroitement contrôlée aux Îles et écocertifiée depuis 2013. 

Plusieurs critères environnementaux entrent en jeu lorsqu'il vient le temps d'apposer la certification du Marine Stewardship Council (MSC). Cette écocertification est un processus d'évaluation volontaire démontrant que la pêche au homard pratiquée par les pêcheurs des Îles de la Madeleine répond aux principes et critères pour une pêche durable : La pêche doit être pratiquer dans l'optique de préserver la pérennité des stocks de homard, minimiser l'impact environnemental et garantir une gestion adaptée, notamment en respectant les réglementations en vigueur.

Depuis plusieurs années maintenant, des mesures de conservation de la ressource ont été mises en place en collaboration avec les pêcheurs de homard des Îles de la Madeleine. Un total de 325 permis de pêche est délivré pour le territoire des Îles de la Madeleine. Chaque bateau peut tendre un nombre identique de cages. Ce nombre, qui était de 300 cages par pêcheur en 2005, diminua de trois chaque année jusqu'en 2014 (maintenant 273 cages) dans un effort de conservation de la ressource. Les homards de taille inférieure à la taille réglementaire et les femelles oeuvées doivent être remis à la mer.

Les prises totales atteignent plus de 3 millions de kilogrammes par année. Les pêcheurs de homard se rendent sur les fonds de pêche tôt le matin et lèvent leurs cages à partir de 5 heures. Ils recueillent leurs prises et les cages sont remises à l'eau après avoir pris soin d'y remettre de l'appât. Ils rapportent leurs prises à leur port d'attache dans l'après-midi et doivent ensuite faire les préparatifs nécessaires à la pêche du lendemain.

Après la fin des activités de pêche, le homard frais demeure disponible un certain temps car il est conservé en vivier. La majorité du homard pêché aux Îles de la Madeleine est vendue principalement sur les marchés extérieurs.

Lors d'une prochaine visite aux Îles, pourquoi ne pas vous lever tôt et assister au départ des homardiers? Une dizaine de ports des Îles vous offrent cette expérience unique, et ce, durant les neuf semaines que durent la pêche.

Attention !

Il est en tout temps interdit aux visiteurs de pêcher le homard par quelque moyen que ce soit, sous peine de sanction sévère.