Printemps

Bateaux de pêche au port de Grande-Entrée

Le printemps aux Îles, c'est probablement la saison où les Madelinots sont les plus heureux de voir de nouveaux visages arriver sur l'archipel, quand la neige et les glaces laissent place aux clapotis sur les coques des bateaux. On ne manque pas d'entendre les premiers « D'où est-ce que vous venez? » ou encore « On est content de vous voir! » quand les premiers visiteurs printaniers foulent le sol madelinot. Cela laisse place à des moments privilégiés et uniques pour les amateurs de découvertes culturelles et les amoureux des traditions locales. Une occasion rêvée de tisser des liens avec les locaux et d'en apprendre sur le mode de vie insulaire.

Ce sont les pêcheurs qui s'activent pour reprendre le large, les paysages qui retrouvent leurs couleurs flamboyantes et l'abondance et la fraîcheur des produits de la mer.

C'est aussi l'effervescence

La mise à l'eau des casiers à homard est un véritable spectacle et un rituel qui se répète chaque année.

C'est l'agitation autour des activités de préparation de la saison qui culmine le matin où les 325 homardiers quittent les neuf ports de pêche autour des Îles pour la première fois. C'est l'occasion de se rassembler pour souhaiter une saison fructueuse et sécuritaire aux pêcheurs. Profitez d'une balade sur les différents ports de pêche pour vous imprégner de l'atmosphère et tendez l'oreille! Vous constaterez que chaque village possède son propre accent.

Saviez-vous que certains pêcheurs proposent des excursions de pêche en mer qui vous permettent de découvrir leur passion et d'être au coeur d'une activité madelinienne incontournable? Gageons que vous ne verrez plus jamais vos fruits de mer du même oeil!

Pêcheur de homard
Homard
Cap Alright, Havre-aux-Maisons
Bateau de pêche à l'Île aux Goélands
Hareng boucanné traditionnellement aux Îles de la Madeleine
Denis, pêcheur des Îles de la Madeleine
Huîtres des Îles de la Madeleine

 

Boutiques sur le site historique de La GraveLe printemps, ce sont aussi les différents commerçants saisonniers qui se préparent à accueillir de nouveau la clientèle locale, hâtive de reprendre ses habitudes. Des discussions sur la température, des spéculations sur la saison estivale et le nombre de visiteurs pour l'année et, pourquoi pas, quelques palabres.

La programmation culturelle redémarre et les dévoilements des événements des prochains mois se bousculent. Que ce soient les festivals, le théâtre, les spectacles en salle ou simplement les chansonniers qui accompagnent les repas entre amis au resto, tout le monde y trouve son compte.

Dès que le soleil s'invite, on ne manque pas l'occasion de faire une longue marche à la plage. On redécouvre la mer, les baies et les lagunes pour se donner aux activités de plein air, autant sur mer que sur terre. Les buttes, verdoyantes dès la fin mai, laissent place à des champs fleuris. C'est le moment idéal pour planifier une longue randonnée sur les Sentiers entre Vents et Marées, itinéraire pédestre faisant le tour des Îles sur 230 kilomètres, en treize étapes. Il vous permettra, à l'image des grandes marches pèlerines, de contempler la beauté des paysages des Îles sous toutes leurs formes.

On prolonge ce plaisir avec un bon mess de homards, fraîchement sortis des eaux froides du Golfe. À cette période, les produits de la mer sont nombreux et à leur meilleur. Les pétoncles et les palourdes, le crabe des neiges, puis le homard, les huîtres, les moules et le flétan se succèdent sur les étalages et les quais de pêche. Vous pourrez également sentir l'odeur si particulière du hareng fumé, de façon ancestrale, qui embaume l'air et que l'on ne sent qu'au printemps dans le canton de la Pointe-Basse! Quelle période idéale pour prévoir une virée gourmande afin de vous familiariser avec les plats typiques de l'archipel et visiter nos producteurs pour en apprendre sur les particularités de leurs produits! 

Des centaines d'espèces d'oiseaux

Les oiseaux migrateurs reviennent pour la saison chaude puisque les Îles sont une escale incontournable pour beaucoup d'entre eux.

Les petits pingouins, mouettes tridactyles, guillemots à miroir et beaucoup d'espèces spécifiques émerveilleront les passionnés d'ornithologie.

L'archipel est parfait pour les adeptes d'ornithologie
Pluvier siffleur
Grand Héron
Guillemots
Bécasseau sanderling
Macareux
Mouette

Tous les signes du printemps sont là et aux Îles, les bateaux sont de retour sur l'eau, les buttes sont fleuries, l'air du large sent bon, et les produits de la mer sont plus frais que jamais.

Bienvenue chez nous !

Le printemps selon les #fousdesiles

Les Îles au gré des saisons