L'exposition « Ivoire dans le noir » met en lumière le morse au Musée de la Mer!

L'exposition « Ivoire dans le noir » met en lumière le morse au Musée de la Mer!

24 février 2015

Le Musée de la Mer affiche l'exposition « Ivoire dans le noir » signée par l'artiste Marianne Papillon. Du 8 mars au 31 mai 2015, un corpus d'oeuvres ludiques sur le thème du morse sera mis à disposition des visiteurs au sein de l'archipel madelinot. Cette exposition participative valorise deux éléments du patrimoine maritime: la vache marine et le code morse.

Dans le cadre du « Rendez-vous loup marin », le Musée de la Mer invite grands et petits à découvrir le morse et ses secrets. Abordant le sujet de la chasse au morse, l'artiste met en valeur des artefacts et ossements provenant du Musée de la Mer ainsi que de la collection privée de Raynald Cyr. Illustrations et installations jouent avec les concepts de l'extinction et de la lumière, explorant l'idée de la disparition du morse suite à l'exportation massive de son huile, laquelle servait principalement à l'éclairage. Des assemblages insolites d'ivoire et de savon animal nous rappellent les autres usages du morse. Plusieurs oeuvres intègrent le code morse par le biais de traits et de points, offrant d'intrigants messages à décoder.

Comme autant d'énigmes à résoudre, l'artiste présente une quinzaine d'oeuvres dont « Reproduction du morse », une série de 6 illustrations revisitant les archives du Musée de la Mer, « Apparition de la vache marine », un tableau d'images rémanentes inspirées des scènes de Mario Cyr et « Lumière sur la disparition du morse », une installation codée à base d'ossements de vaches marines. De plus, des oeuvres d'animation seront réalisées par des élèves de la Commission scolaire des Îles (école Notre-Dame du Sacré-Coeur de Grande-Entrée) durant la semaine de résidence artistique (1er au 7 mars 2015). Par ces oeuvres et bien d'autres, Marianne Papillon propose d'amusants moyens de réinsérer le morse dans l'imaginaire collectif. L'exposition aura lieu au sein de la salle temporaire du Musée de la Mer du 8 mars au 31 mai 2015.

Le hall d'entrée sera, quant à lui, du 8 mars au 14 juin, occupé par des portraits insolites provenant de l'Île d'Entrée, exposition « What Remains » de Nigel Quinn, photographe professionnel. Ce projet documente ce qu'il reste de la communauté insulaire et témoigne de la fierté de ses habitants, ainsi que du caractère unique de leur espace de vie. On retrouve un double portrait dans chaque cliché : l'un de leur physique, l'autre de leur personnalité. Des ateliers de création de portrait-photo historique seront proposés aux jeunes à cette occasion, notamment durant la semaine de relâche (9 au 15 mars).

Le 8 mars 2015, à 14h, à l'occasion du vernissage des expositions « Ivoire dans le noir » signée par Marianne Papillon et
« What Remains » de Nigel Quinn, vous aurez l'occasion de rencontrer les artistes et découvrir la programmation d'activités printanières de votre Musée de la Mer.

En complémentarité, le centre d'artistes Admare présente l'oeuvre « Morse lumineux », faisant le pont entre les Îles-de-la-Madeleine et le Nunavik. Cette oeuvre sera située au sein de l'espace d'exposition Colis suspect, à l'aéroport de Havre-aux-Maisons, du 28 février au 10 avril 2015.

Le Musée de la Mer, fondé en 1969 par le père Frédéric Landry, porte le slogan « l'Histoire à tout vent! ». En tant que musée d'histoire, l'institution et son équipe s'engagent à mettre en valeur la culture madelinienne à travers la présentation dynamique des divers aspects qui ont marqués l'histoire des insulaires dont le patrimoine vivant et les activités quotidiennes qui, aujourd'hui, sont à l'honneur.

Source :


Directrice
Musée de la Mer
(418) 937-5711

Vos commentaires





« Retour

Médias