Les Îles-de-la-Madeleine à La Semaine verte

Les Îles-de-la-Madeleine à La Semaine verte

23 octobre 2013

Archipel d'une quinzaine d'îles au cœur du golfe du Saint-Laurent, les Îles-de-la-Madeleine constituent un milieu naturel absolument unique qui détermine la vie de ses habitants. Catherine Mercier propose quatre reportages qui montrent comment ceux-ci relèvent des défis particuliers posés par cet environnement. Cette émission spéciale de LA SEMAINE VERTE entièrement consacrée aux Îles-de-la-Madeleine sera diffusée sur ICI Radio-Canada Télé le samedi 26 octobre à 17 h et le dimanche 27 octobre à 12 h 30.

LES APPÂTS ALTERNATIFS

Le homard est la principale ressource des Madelinots. Soixante-dix pour cent du homard pêché au Québec provient des Îles. Mais la surabondance actuelle de la ressource fait chuter les prix. Or, les appâts coûtent cher car il faut désormais importer le hareng et le maquereau qui sont presque taris dans le sud du Golfe. Dans ces conditions, le développement de techniques permettant d'optimiser ces appâts naturels serait providentiel. Nous verrons comment le Centre d'innovation de l'aquaculture et des pêches du Québec est à réaliser un projet susceptible de diminuer de 20 pourcent les dépenses liées aux appâts.

LE VEAU DES NATHAËL

Issu d'une longue lignée de cultivateurs, Steve Arseneau élève des veaux. Il a baptisé son entreprise le veau des Nathaël en hommage à son arrière-grand-père. Il a développé son élevage en fonction des conditions particulières des Îles. Il a su transformer en avantage des défis comme celui de la nourriture sur un territoire où le maïs ne pousse pas, pour obtenir un produit haut de gamme original, sans recours aux hormones, pesticides ou engrais chimiques.

LA FERME AVICOLE BOURGEOIS DUMONT

Dans un passé récent, il fallait importer les œufs aux Îles-de-la-Madeleine. Ce n'est plus le cas. La ferme Bourgeois Dumont écoule localement toute la production de ses 10 000 poules pondeuses. En outre, l'entreprise a pris un important virage écologique au début des années 2000 grâce à une technologie moderne et parfaitement adaptée à sa situation : l'auto-compostage des fientes de poule. C'est d'autant plus significatif que sur le territoire exigu des Îles, la pollution d'une ferme avicole pourrait être très dérangeante.

LES MENACES DE L'ÉROSION

Le mouvement des vagues façonne les côtes des Îles-de-la-Madeleine depuis des millénaires, mais dans la foulée du réchauffement climatique, l'érosion progresse plus rapidement que ce que les scientifiques pouvaient prévoir. Cela pose même des menaces aux infrastructures et en particulier à la route qui constitue le seul lien terrestre entre les Îles de Cap-aux-Meules et de Havre-Aubert. Nous verrons comment on a choisi de la protéger. Nous découvrirons aussi un programme en écogestion des risques côtiers du Cégep de la Gaspésie et des Îles, parfaitement adapté à ces enjeux qui se font de plus en plus exigeants.

Une excursion captivante aux Îles-de-la-Madeleine à LA SEMAINE VERTE sur ICI Radio-Canada Télé le samedi 26 octobre à 17 h et le dimanche 27 octobre à 12 h 30. En rediffusion le samedi à 18 h sur RDI et le mercredi à 19 h sur Explora. Rappelons qu'on peut revoir tous les reportages sur le site de l'émission : Radio-Canada.ca/semaineverte.

Animatrice : Catherine Mercier
Journaliste : France Beaudoin
Réalisateurs : Bernard Laroche, Claude Bellemare et Jean-François Michaud
Réalisateur-coordonnateur : Raynald Daoust
Rédactrice en chef : Hélène Leroux

Renseignements :
Nathalie Moreau
Chef de la promotion
Télévision et Information
514-597-4140

 

Vos commentaires





« Retour

Médias