Rrrrrrrrrrr ! Faites-vous entrer les Mi-Carêmes ?

22 mars 2006

Anciennement, cette fête costumée traditionnelle avait pour fonction de donner un répit aux chrétiens au milieu du Carême, c'est à dire le jeudi de la quatrième semaine de jeûne avant Pâques.

Les gens confectionnaient alors des costumes avec de vieux habits et utilisaient bas de laine, carton, toile et autre matériel pour fabriquer des masques tout aussi originaux qu'inusités !  Seuls ou en petits groupes, les habitants des villages se promenaient de porte en porte munis d'instruments de toutes sortes, cloches "canisses vides" (boîtes de conserves), bourgot, ou tout autre attiraille pouvant servir à faire du bruit et ainsi attirer l'attention.

Bien que sa mission ait évoluée au fil des années et que les costumes soient maintenant beaucoup plus "sophistiqués", la Mi-Carême est toujours célébrée par les habitants de Fatima.  Du 20 mars au 24 mars 2006, l'événement s'inscrit dans le cadre du Festival de la Mi-carême.

À travers les années, cet événement festif est devenu une occasion de festoyer pendant trois jours (et trois nuits...) et les cloches et "canisses" ont été remplacées par des instruments de musiques qui, de maison en maison,  transportent avec eux des airs joyeux et entraînants ! 

Au Québec, cette tradition persiste seulement à trois endroits soient, aux Îles de la Madeleine, à l'Île-aux-Grues et à Natashquan. La tradition est également vivante dans ceraines régions de l'Acadie.

Aux Îles de la Madeleine,  un film documentaire intitulé "Mi-carême" produit par  Espace Vert (réalisateurs - Élie Laliberté et Patrick Guité)  a été réalisé en 2004 et fut présenté sur les ondes de Radio-Québec les 16 et 17 mars dernier.  À travers le personnage principal et son entourage, le film présente la Mi-carême dans le village de Fatima et fait découvrir "de l'intérieur" ce qu'est cette fête et ce qu'elle représente. Un film documentaire qui offre sans nul doute une occasion privilégiée de vivre une facette unique de la culture madeleinienne !

Également, un livre de 120 pages intitulé : "Mi-carême : une fête québécoise à redécouvrir", vient tout juste d'être publié aux éditions Les 400 coups. À travers un voyage au coeur de la Mi-carême dans ces trois régions, les textes de Francine Saint-Laurent et photographies de Pierre Dunnigan, font découvrir aux lecteurs une facette méconnue et colorée de notre culture tout en faisant vivre la joie qui anime ceux qui célèbrent cette fête.

Bienvenue aux Mi-carêmes !

 

 

 

 

 

Vos commentaires





« Retour

Médias