Entre le gris tendre et le jaune ancien

« On faisait des gâteaux à étages avec de la terre rouge, blanche, noire... des repas aussi. » Elle éclate de rire. « Sur le bord du cap, chez papa. »

Francine vient du Havre, pas loin du Dépanneur Leblanc. Aux Îles, quand on dit « Havre » tout seul, c'est le Havre-Aubert. Elle se souvient d'une enfance passée à jouer dehors. Dans l'herbe, des chenilles et des abeilles. À la maison, deux minous, un chien, un poney, alouette. Sur l'eau en été, sur l'eau en hiver... avec des patins et un bâton de hockey.

La Banquise du Golfe

Elle fait des études en arts visuels à l'Université de Moncton. Elle choisit les arts visuels parce qu'elle aime le dessin. Avec ses parents, Henry et Isabelle, ils décident d'ouvrir boutique dans un ancien magasin général halé à La Grave par Frédéric Landry. L'endroit renaît et ils sont parmi les premiers artisans à s'y installer pour hisser l'enseigne de La Banquise du Golfe. L'idée de la boutique c'est Isabelle, travailleuse à la tête toujours pleine d'idées. Henry, soudeur et mécanicien, y voit l'occasion de travailler à son rythme, en toute liberté, ce qui voudra dire tous les jours de sa vie, fins de semaine comprises. Un rythme que la famille finit par adopter et qui est celui de Francine encore aujourd'hui.

Henry fabrique des objets en laiton. Isabelle est couturière. Francine peint. La boutique prend vie entre les éclats d'or du laiton fraîchement poli et le gris doux et lisse de la fourrure de loup-marin. Et les tableaux de Francine, comme des chansons d'été sans fin, s'accrochent aux murs de La Banquise entre le gris tendre et le jaune ancien.

La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe
La Banquise du Golfe

« Partout où je regarde, je vois mon père, ma mère. C'était de gros travailleurs. »

Francine est maintenant propriétaire et habite dans la vieille école, venue s'annexer au magasin général. Les abeilles et les chenilles la fascinent toujours. Elle nourrit le chat borgne et le boiteux et leur prodigue ses conseils à voix basse, tout en planifiant la prochaine saison. Son bonheur? Rencontrer les gens, leur piquer une jasette et vivre ici, entourée du bleu pâle du ciel d'été, du rouge du couchant et du noir d'encre légèrement bleuté de la nuit feutrée de La Grave.

    Découvrez La Banquise du Golfe 

Circuit des arts