Les opérateurs touristiques insulaires sont encouragés de ne pas «manquer le bateau» du tourisme expérientiel

Les opérateurs touristiques insulaires sont encouragés de ne pas «manquer le bateau» du tourisme expérientiel

3 mai 2017

Les Îles de la Madeleine ont connu une augmentation significative dans leur nombre de visiteurs chaque fois qu'on y introduisait un nouveau traversier. La communauté entrepreneuriale a donc tiré avantage de ces occasions pour développer une variété d'expériences touristiques.

Les opérateurs touristiques acadiens et francophones de l'Île-du-Prince-Édouard ont pareillement été encouragés le 29 avril dernier de ne pas « manquer le bateau » du tourisme expérientiel lorsque leur province accueillera à son tour trois « bateaux » majeurs dans les prochaines années : le Congrès mondial acadien (en août 2019), les Jeux de l'Acadie 50 ans+ (en septembre 2018) et le 300e anniversaire de fondation de l'Isle-Saint-Jean (en 2020).

« Ce sont certes des évènements piliers forts importants et il est primordial de bien se positionner à l'avènement de ceux-ci, » a noté le président de l'ATÉ, Claude Blaquière.

Tous ces propos ont été consignés lors d'un Forum touristique provincial ayant pour thème « Le développement de produits touristiques acadiens et le tourisme expérientiel - une valeur ajoutée à l'économie de l'Î.-P.-É. » Une cinquantaine d'entrepreneurs et d'intervenants touristiques acadiens et francophones ont participé à cette pleine journée de rencontre, qui a eu lieu au Centre Belle-Alliance à Summerside.

Organisé par l'Association touristique Évangéline (ATÉ), en partenariat avec RDÉE Île-du-Prince-Édouard et la Société Saint-Thomas-d'Aquin, cette activité de mobilisation avait pour but de sensibiliser les entrepreneurs et les intervenants touristiques au potentiel économique du développement de produits touristiques acadiens et au tourisme expérientiel.

Une délégation d'entrepreneurs des Îles de la Madeleine a présenté aux participants de l'Île-du-Prince-Édouard le produit touristique madelinot et des exemples d'entreprises faisant du tourisme expérientiel.

Le directeur du Créneau d'excellence Récréotourisme aux Îles de la Madeleine, Jason Bent, a présenté quelques exemples de projets collaboratifs réalisés dans l'archipel, dont la démarche pilote de tourisme expérientiel.

Il a indiqué que l'ajout de nouveaux services ainsi que l'amélioration de certains aspects de l'entreprise visant à créer une expérience plus riche sont autant d'actions qui permettent aux entreprises concernées d'atteindre leurs objectifs d'affaires. Bien que les projections financières reliées directement aux nouvelles activités soient pour la plupart modestes, celles-ci servent de levier susceptible d'améliorer la notoriété, la fréquentation et la performance des entreprises.

Comme suivi à ce forum, une délégation de 12 entrepreneurs acadiens et francophones se rendra aux Îles afin d'explorer davantage le tourisme expérientiel de l'archipel et d'être inspirée à poursuivre le développement de leurs propres produits touristiques acadiens et de tourisme expérientiel. Ce sera une excellente occasion de peaufiner leurs produits.

L'ATÉ, en collaboration avec le RDÉE, verra, au cours des prochaines semaines, aux suivis de ce forum touristique provincial et des implications possibles sur les entrepreneurs acadiens et francophones de la province.

-30-

Pour de plus amples renseignements :
Claude Blaquière
Président
Association touristique Évangéline
902-854-3256

Sur la photo : de la gauche, Helena Burke de CAMI; Jason Bent du Créneau d'excellence Récréotourisme; Catherine de La Méduse; Michel Bonato de Tourisme Îles de la Madeleine; Sophie Bourgeois de La Méduse; Robert Saint-Onge de La Salicorne; Renée Landry et Dominique de la Fromagerie Pied-de-Vent aux Îles-de-la-Madeleine et Nancy Boisselle de l'entreprise Excursions en mer.

 

Vos commentaires





« Retour

Médias