Partout au Québec, à Paris et à Ottawa : On fête le croissant!

Partout au Québec, à Paris et à Ottawa : On fête le croissant!

25 avril 2016

Détailler, rouler, pousser, cuire ! C'est ce que font les 76 artisans participant à la 5e édition de la Fête du croissant ! Et cette année, rien n'est trop beau pour ce « happening » gourmand, qui réunit pour la 1ère fois de son histoire, un aussi grand nombre d'artisans situés aux 4 coins du Québec. En effet, de toutes les boutiques participantes, une vingtaine sont dans la région métropolitaine alors que les autres sont réparties dans les diverses régions québécoise. De plus, deux boutiques françaises et une boutique ontarienne inviteront, à l'instar de leurs compatriotes québécois, le 30 avril prochain, leur clientèle locale à déguster des croissants artisanaux à 1 $. Si cette journée de promotion alléchante est désormais une tradition qui revient avec chaque printemps, sa mission est inchangée. En organisant cette fête, les boutiques participantes espèrent continuer de faire valoir le beau métier d'artisan viennois et remercier leur clientèle pour leur fidélité.

Des artisans viennois triés sur le volet !
Pour participer à la Fête du croissant, chaque artisan s'engage à respecter des critères de fabrication précis. Ainsi, le croissant doit être obligatoirement produit par un artisan viennois, roulé à la main, conçu à partir d'une pâte levée feuilletée, frais chaque jour et fabriqué avec du beurre pur seulement.

37 000 clients profiteront des croissants « faits à la main » à 1 $
À la lumière des statistiques d'achalandage de l'année dernière, les organisateurs de La Fête du croissant estiment que cette 5e édition attirera le 30 avril 2016 plus de 37 000 personnes qui entreront dans les boutiques participantes pour se procurer de bons croissants frais ! Des chocolatines, des croissants aux amandes, des chaussons, des brioches et une variété d'autres produits (pâtisseries, boulangerie, chocolaterie, etc.) seront aussi offerts pour celles et ceux qui veulent se procurer d'autres produits artisanaux d'ici.

Un produit prisé !
Avoir choisi le croissant comme coeur de cette fête n'est pas anodin. Comme ce produit appartient autant aux domaines de la boulangerie, de la pâtisserie, que de la chocolaterie, comme l'explique Frank Dury-Pavet, fondateur de la Fête du croissant, il y a une multitude de façons de l'interpréter. « Le croissant est très difficile à réaliser et sa fabrication demande d'importantes habiletés et beaucoup de savoir-faire. C'est pourquoi, tout en respectant les fondements de sa fabrication, chaque artisan propose à ses clients un croissant qui lui est propre, qui représente sa version du croissant idéal, du dosage parfait entre le croustillant de la croute et le bon goût du beurre. Qu'il y ait autant d'artisans viennois au Québec, partageant ce savoir-faire et cette volonté d'offrir jour après jour des croissants artisanaux frais du matin est une richesse que La Fête du croissant est particulièrement fière de mettre en valeur ».

Un marché artisanal croissant
Le marché du croissant artisanal n'est pas à négliger. À elles seules, les 76 boutiques participantes produisent annuellement plus de 3,5 millions de croissants environ. Pour les fabriquer, on estime qu'ils utilisent 76 tonnes de beurre, 200 tonnes de farine et 22 000 kg de sucre.

Pour obtenir les coordonnées des artisans viennois participants à La Fête du croissant 2016, visitez
le site Internet.

Renseignements :
Sylvie Lavoie, relations médias, Cell : 514 999-3401

Vos commentaires





« Retour

Médias