Conflit de travail à la CTMA : Pour une reprise des négociations

27 avril 2015

Tourisme Îles de la Madeleine déplore l'ampleur que prend le conflit qui oppose la CTMA avec ses 19 employés. Une réelle inquiétude est palpable au sein de l'industrie touristique qui n'accepte pas qu'une des plus importantes industries de l'archipel puisse être prise en otage dans ce conflit.

Le tourisme demeure un moteur économique essentiel pour les Îles de la Madeleine générant plus de 78 millions de dollars en retombées économiques. En haute saison touristique, c'est quelque 1 750 personnes qui occupent un emploi directement lié à la présence des visiteurs dans l'archipel, permettant à un grand nombre de familles et de travailleurs saisonniers de vivre en région à l'année.

Affectée par diverses mesures de réorganisations gouvernementales, la destination ne peut se permettre une diminution de son achalandage touristique durant l'été 2015. À cet effet, le conseil d'administration de Tourisme Îles de la Madeleine s'interroge fortement sur la décision du Conseil Canadien des Ressources Industrielles (C.C.R.I) de desservir l'archipel avec seulement 3 voyages par semaine durant la haute saison. Cette décision risque de plonger l'archipel dans la division et fragiliser la paix sociale.

Le conseil d'administration de Tourisme Îles de la Madeleine apprécie les efforts de la CTMA afin de rassurer l'ensemble des intervenants touristiques et d'essayer de consolider le nombre de dessertes. Cependant, l'absence du Voyageur dédié au transport de marchandises générera assurément une baisse de trafic des visiteurs de par le transfert du cargo sur le traversier en haute saison.

Les administrateurs de Tourisme Îles de la Madeleine sont déçus et trouvent inacceptables les propos de M. Ringuette de lancer une campagne de boycottage et par conséquent d'attaquer directement l'industrie touristique de l'archipel. Cette manœuvre non constructive n'apporte aucune avancée dans les négociations en cours. Il appartient aux deux parties de s'entendre sans avoir à prendre le milieu en otage, car l'absence de règlement aura des répercussions négatives à long terme sur la population.

Le conseil d'administration de Tourisme Îles de la Madeleine exhorte donc les deux parties de retourner le plus rapidement à la table des négociations afin de reprendre rapidement les discussions et trouver un accord. L'industrie touristique et l'ensemble des acteurs socio- économiques de l'archipel surveilleront très attentivement l'évolution de ces négociations.

Vos commentaires





« Retour

Médias