Une année sous le signe de la stabilité et des défis d'envergure pour les Îles de la Madeleine

Une année sous le signe de la stabilité et des défis d'envergure pour les Îles de la Madeleine

13 novembre 2014

Îles de la Madeleine, 12 novembre 2014 - C'est devant une centaine de membres et partenaires socio-économiques de l'archipel, lors de la 11e édition de la Journée du tourisme, que M. Michel Bonato, directeur général de Tourisme Îles de la Madeleine, annonce une stabilité de l'achalandage touristique pour l'année 2014.

Lors de cette journée. M. Bonato se fait rassurant en mentionnant que la notoriété et l'image de marque de la destination demeurent toujours très fortes.

Les quelque 373 000 visiteurs uniques sur le site Web de l'association, placent les Îles de la Madeleine au premier rang de l'achalandage des régions du Québec maritime sur le Web. Cependant, les entrées à destination nous incitent à amorcer une réflexion sur le taux de conversion qui sera partie intégrante de la mise à jour de la stratégie marketing 2015-2020.

L'étude sur les retombées économiques du tourisme aux Îles de la Madeleine chiffre les dépenses à destination à plus de 50 millions de dollars, incluant également le plus haut taux de dépenses moyennes par séjour, toutes régions du Québec confondues. Selon M. Bonato, le défi pour les prochaines années réside dans la concrétisation de projets afin d'accroître l'achalandage.

Bien que le développement touristique joue un rôle important pour les années à venir, force est de constater que les paysages demeurent l'élément fort de notre image de marque. « Serons-nous collectivement assez forts pour protéger la base de notre produit touristique et ne pas scier la branche sur laquelle nous sommes tous assis? », de mentionner M. Bonato.

Les conférences présentées lors de la Journée du tourisme 2014 sont en corrélation avec les propos du directeur général : La comparaison avec l'Île de Ré, le développement des croisières internationales, le développement du transport aérien, les défis pour le transport maritime ainsi que les mesures à mettre en place pour la protection des paysages madelinots.

- 30 -

Source :
Anne Bourgeois

Agente marketing

Tourisme Îles de la Madeleine

Vos commentaires





« Retour

Médias