Construction d'un Écomusée des pêches aux îles de la Madeleine

3 mars 2012

Construction d'un Écomusée des pêches aux îles de la Madeleine

Le député Germain Chevarie annonce une aide financière totale de 450 000 $ au Comité de développement de la Pointe de la Grande-Entrée

 

Grande-Entrée, le 2 mars 2012 -  Le député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, annonce, au nom du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad, le versement d'un montant non remboursable de 300 000 $ au Comité de développement de la Pointe de la Grande-Entrée et de 150 000 $, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des régions de la Gaspésie-­Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent, Dr Yves Bolduc. Ces sommes serviront à développer et à dynamiser le secteur de la pointe de la Grande Entrée, aux îles de la Madeleine, et d'y implanter le tout premier Écomusée des pêches au Canada.

 

Ce projet de revitalisation comprendra, entre autres, la réorganisation de l'espace pour la création d'un lieu de services central, la relocalisation du Centre d'interprétation du phoque et l'aménagement d'une aire d'observation de la mise à l'eau des bateaux au port de pêche. Les travaux, dont le montant total est évalué à plus de 11,6 M$ en infrastructures et en développement d'attraits touristiques, se feront en deux volets. Le premier volet, dont les coûts sont estimés à 1,7 M$, comprend trois mandats : la planification, le design préliminaire et le design final. Le second volet, qui inclut la construction de l'Écomusée, est évalué à 9,9 M$. L'ensemble des travaux devrait être terminé d'ici mars 2013.

 

« La région des Îles-de-la-Madeleine est déjà reconnue comme une destination touristique d'excellence. Avec le plus grand volume de débarquement de homard au Québec et le premier port de pêche des îles en terme de flottille et de valeur des débarquements, Grande-Entrée s'enorgueillit d'être la capitale québécoise du homard. Grâce à ce nouveau projet, le comité sera en mesure de se positionner avantageusement sur les marchés récréotouristiques. L'Écomusée des pêches pourrait ainsi devenir un pôle attractif pour la clientèle de tourisme international et un lieu privilégié pour des escales de navires de croisière », a affirmé M. Chevarie.

 

Dans la phase préliminaire, l'intervention du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation permettra de réaliser les études nécessaires à la réalisation du plan d'aménagement. Ce projet s'inscrit dans le créneau d'excellence ACCORD Récréotourisme santé/nature.

 

« Pour les Madelinots, ce projet est jugé prioritaire dans le plan de développement de leur région. En misant sur l'intégration d'une vocation touristique aux activités commerciales, industrielles et culturelles, l'Écomusée réussit à mobiliser l'ensemble de la communauté autour d'une vision commune d'ouverture de la pointe de la Grande Entrée. Dans un contexte de mondialisation, chaque région gagnera à mettre en valeur son plein potentiel ainsi que les atouts dont elle dispose pour relever les nouveaux défis et saisir les occasions qui s'offrent à elle. La région des Îles-de-la-Madeleine possède de nombreux avantages sur le plan touristique, et l'appui gouvernemental viendra consolider l'offre touristique à une plus grande clientèle », a fait savoir M. Hamad.

 

Pour sa part, le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des régions de la Gaspésie-­Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent, Dr Yves Bolduc, a mentionné que le gouvernement du Québec s'est doté d'outils pour soutenir financièrement la réalisation de projets novateurs et créateurs de richesse pour la région. « Du montant total de 450 000 $ annoncé par mon collègue député, 150 000 $ proviennent du Fonds d'intervention stratégique régional (FISR). Je suis convaincu que ces sommes contribueront au succès de ce projet, qui aura des retombées importantes pour les îles de la Madeleine », a précisé M. Bolduc.

 

« Le Comité de développement de la Pointe de la Grande-Entrée est un organisme sans but lucratif qui a pour objectif de favoriser la concertation de la population de l'est des îles de la Madeleine afin de redynamiser la pointe de la Grande Entrée. Nous travaillons depuis plusieurs années, en partenariat avec l'ensemble des intervenants du milieu, à l'élaboration d'une vision d'avenir de la pointe, qui correspondra aux besoins et aux attentes de tous », a précisé le président du Comité de développement de la Pointe de la Grande-Entrée, M. Jonathan Lapierre.

 

À propos du créneau d'excellence ACCORD

 

La démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement) est une priorité de l'action gouvernementale, qui vise à dynamiser l'économie des régions du Québec. Le but de cette démarche est de positionner les régions du Québec comme des sièges de compétences industrielles particulières reconnues dans le monde. Elle s'appuie sur les forces régionales ainsi que sur la mobilisation et le dynamisme des gens d'affaires en région.

 

Le créneau Récréotourisme santé/nature vise à mettre en valeur des spécificités touristiques de la région, notamment en ce qui a trait aux produits de grande nature, d'aventure, de culture et de tourisme de santé. La reconnaissance de la destination pour la qualité exceptionnelle de ses expériences touristiques authentiques et d'une identité régionale distincte s'inscrit aussi dans l'offre touristique.

 

Pour plus de renseignements sur les programmes et les services du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, consulter son site Web au www.mdeie.gouv.qc.ca.

- 30 -

 

Source(s) :

Merrielle Ouellet
Conseillère politique
Bureau de comté du député des Îles-de-la-Madeleine
418 986-4140

 

Harold Fortin
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale
418 691-5650

 

Renseignement(s) :

Jean-Pierre D'Auteuil
Responsable des relations avec les médias
Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation
418 691-5698, poste 4868

 

Natacha Joncas-Boudreau
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Santé et des Services Sociaux
418 266-7171

 

Cliquer ici pour pour consulter le communiqué de presse

Vos commentaires





« Retour

Médias