Pour lancer le Grand Musée de la mer des Îles... entrée libre jusqu'au 30 mai 2012.

19 janvier 2012

 

Pour lancer le Grand Musée de la mer des Îles...
entrée libre jusqu'au 30 mai 2012.

 

Inauguré dimanche le 4 décembre dernier, le nouveau Musée de la Mer des Îles-de-la-Madeleine accueillait alors le public pour la première fois. Pour célébrer son lancement en beauté, la direction du Musée annonce aujourd'hui qu'il sera ouvert gratuitement jusqu'au 30 mai 2012. Ainsi, les résidants des Îles pourront prendre le temps d'en explorer tous ses aspects. Les heures d'ouverture sont : du lundi au vendredi de 9h00 à midi et de 13h00 à 17h00, le dimanche de 13h00 à 17h00.

 

Le Musée de la Mer a fait l'objet d'une rénovation majeure et d'un agrandissement substantiel. La superficie du nouveau bâtiment est deux fois et demie plus grande que celle de l'ancien, qui fut inauguré en 1973. Le coût de réalisation du projet s'élève à 5,1 millions $ et les nouvelles installations sont... époustouflantes!

 

Une inauguration remarquable et remarquée...

Une prestation remarquable de l'école de cirque des Îles, inscrite dans la programmation de l'inauguration, mettait en valeur la hauteur du hall d'entrée tout en démontrant sa polyvalence exceptionnelle. Au grand plaisir des invités, ébahis par la beauté et la souplesse, trois jeunes artistes ont investi l'espace en évoluant, entre autres, sur un long ruban rouge suspendu au plafond du hall.

 

C'est en présence de plus de 300 personnes que l'architecte responsable du projet, M. Jean-Claude Gauthier a présenté le nouveau Grand Musée. Après avoir parlé de son apparence extérieure, sobre et centrée sur l'intégration au site historique de La Grave, il a fait un éloge aux entrepreneurs des Îles. « À l'exception des travaux de géothermie exécutés dans le sol, ces entrepreneurs ont réalisé le projet complet à l'intérieur d'un échéancier restreint et avec une qualité d'exécution supérieure. Comme gestionnaire du projet, je suis particulièrement fier qu'il n'y ait eu aucun dépassement de coût.» a-t-il déclaré.

 

Pour Michelle Joannette, la directrice générale du Musée, l'événement concrétisait l'aboutissement de plus de 25 ans de palabres sur l'agrandissement du Musée de la Mer. «Un Grand Musée conçu pour recevoir... les gens des Îles comme les visiteurs de l'extérieur à qui nous serons fiers de vous raconter ! Un Musée où une Place à palabre sera tenue à toutes les semaines, avec café et galettes. »

 

Âgé de 81 ans, le Père Frédéric Landry, fondateur et premier directeur, a rappelé la genèse du Musée des Îles. Visiblement séduit par les nouveaux espaces, il a résumé son appréciation en disant: «Je suis heureux aujourd'hui d'être dans le plus beau musée du Québec! ».

 

Un partenariat financier impressionnant

Le président du conseil d'administration du Musée, M. Louis Bernier a adressé des remerciements à la douzaine de bailleurs de fonds majeurs qui ont permis la réalisation de ce beau projet. Le nom de plus de 400 donateurs qui ont contribué au Musée depuis ses débuts est inscrit sur une liste dans le Hall et sur autant de petites voiles de bateau qui voguent au-dessus des visiteurs.

 

Pour le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, M. Joël Arseneau, « le Musée de la Mer est beau et imposant, moderne et ouvert sur son environnement, c'est un lieu inspirant et invitant, lumineux, à l'image de l'archipel. » Au sujet du montage financier, il a souligné le financement local comme le ralliement d'au moins cinq ministères ou programmes de financement provinciaux et fédéraux différents au projet du Musée. Parlant de l'édifice lui-même, il a tenu à «souligner l'innovation des concepteurs qui ont permis d'en faire le premier immeuble aux Îles doté d'un système de chauffage et de climatisation basé sur la géothermie. Ce Musée, tourné vers l'avenir et les énergies vertes, devient un exemple à suivre!» a-t-il déclaré.

 

De son côté, le député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, s'est dit fort heureux de voir une si belle réalisation tout en soulignant la contribution financière importante de son gouvernement.

 

Un Grand Musée: un milieu de vie pour les madelinots!

Par son design et sa conception moderne, par son intégration harmonieuse au site historique de La Grave qu'il surplombe, par ses composantes techniques misant sur l'efficacité en énergie et par la qualité et la beauté finale de l'oeuvre, le Musée de la Mer se positionne déjà comme un Grand Musée.

 

Selon Jean-Claude Gauthier, architecte et gestionnaire du projet, le Musée offre une polyvalence exemplaire qui, mise à la disposition de la communauté insulaire, fera de ce Grand Musée un véritable milieu de vie. Par exemple, en plus de la visite des expositions du Musée, on pourra flâner dans le parc aménagé du côté de l'Île d'Entrée, lire en savourant une vue imprenable sur la Grave, réserver le grand hall d'entrée pour des événements et utiliser les espaces de consultation et de documentation.

 

Un Musée moderne et efficace

Parmi les composantes techniques, on retrouve un système de chauffage et de climatisation muni d'un échangeur thermique par le sol (géothermie) qui permet une réduction de l'ordre de 50% de la consommation d'énergie. Les salles d'exposition et le hall seront équipés de projecteurs au DEL comme source principale d'éclairage. Ces installations positionnent le Musée comme moderne et efficace: un exemple à suivre dans un milieu insulaire où la principale source d'énergie provient d'une centrale électrique au mazout. En mai dernier, avant même son ouverture, le Musée de la Mer s'est vu décerner le prix de l'efficacité énergétique 2011 par l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec.

 

Une première exposition temporaire

Michelle Joannette, directrice générale du Musée, apprécie particulièrement les nouvelles installations muséales : les différents modules d'exposition, l'ascenseur à plafond haut, un environnement qui favorise la qualité de vie dans le milieu de travail.Lors de l'inauguration, le Musée a dévoilé une première exposition temporaire Abysses, la vie dans les eaux profondes, une présentation d'Hydro-Québec.

 

Le nouveau site web du Musée a aussi été présenté lors de l'inauguration. De plus, la sculpture de l'artiste Mme Huguette Joncas : trois fenêtres ouvertes sur la mer, a été dévoilée par le Père Frédéric Landry. Ces fenêtres font référence à l'architecture du nouveau Musée, par ses hautes parties vitrées dont les grandes portes qui s'ouvrent sur la mer.

 

-30 -

 

Source :

Michelle Joannette, directrice générale

Tel : 418- 937-5711

Courriel : directiongenerale@museedelamer-im.com

Site web du Musée : www. Museedelamer-im.com

 

Jean-Claude Gauthier, architecte et gestionnaire du proje

Tél : 418-523-6130

Courriel : gauthier@artarchitecture.ca 

Vos commentaires





« Retour

Médias