Accès aux plans d'eau de l'archipel madelinot : deux sites réaménagés avec l'appui de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

1 décembre 2011

Accès aux plans d'eau de l'archipel madelinot : deux sites réaménagés avec l'appui de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

 

Le Comité ZIP des Îles a célébré aujourd'hui avec ses nombreux partenaires le parachèvement de la troisième phase du projet de rationalisation et de mise en valeur des accès menant aux plans d'eau de l'archipel. Ce projet, rendu possible par un financement majeur de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, a pour but d'assurer la pérennité des usages côtiers, d'harmoniser les diverses activités pratiquées dans ces endroits, de maintenir ou d'améliorer l'état des milieux naturels et ce, tant du côté de la Baie de Plaisance que de la Baie du Havre aux Basques.

 

Les travaux réalisés ces derniers mois dans le secteur du Havre-aux-Basques ont permis de délimiter deux sites, déjà utilisés auparavant de manière non contrôlée,  afin d'y accueillir désormais des aménagements légers, durables, sécuritaires, bien intégrés dans l'environnement et répondant aux besoins des utilisateurs du milieu. Deux stationnements ont été créés, une rampe de mise à l'eau pour petites embarcations a été mise en place, ainsi que des aires de repos agrémentées de tables à pique-nique (adaptées aux personnes à mobilité réduite), de bancs et de supports à vélo.

 

Menée par le Comité ZIP des Îles en étroite collaboration avec plusieurs acteurs et usagers du milieu, la phase III du projet comporte aussi un volet de sensibilisation au moyen de panneaux d'information, de capsules radiophoniques, d'articles de presse et d'un « vox pop » qui a été élaboré conjointement avec des étudiantes du Campus des Îles. De plus, cet établissement scolaire recevra jusqu'au 14 décembre prochain une exposition en lien avec le projet réalisé, à laquelle l'ensemble de la population est cordialement invitée.

 

Aux dires de Yves Martinet, directeur du Comité ZIP des Îles, « il est très encourageant pour nous d'œuvrer à la mise en œuvre d'actions concrètes sur le terrain, le tout étant issue d'une priorité locale visant à concilier la pratique d'usages côtiers et la pérennité des milieux naturels. La rétroaction obtenue de la population durant la dernière décennie nous incite à poursuivre  nos démarches à moyen et long terme. »

 

« La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement est heureuse d'avoir pu s'associer étroitement à un projet qui s'inscrit si bien dans sa mission, puisqu'il s'agit d'aider une communauté à réduire les impacts de l'utilisation qu'elle fait des milieux naturels et ainsi, contribuer à la conservation de ce patrimoine », a déclaré Catherine Leconte, directrice générale de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement. Elle a formulé le vœu que « ce projet, qui répond aux priorités des Madelinots, soutiendra durablement les efforts qu'ils déploient collectivement pour adopter des comportements moins dommageables pour les plans d'eau de l'archipel ».

 

Aboutissement d'une concertation amorcée en 2001 par les cinq comités de gestion intégrée des plans d'eau intérieurs des Îles, le projet de rationalisation des accès a été financé principalement, depuis le début de sa mise en œuvre en 2007, par la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, qui y a consacré près de 140 000 $, dont 49 900 $ pour cette troisième phase du projet.

 

Ont aussi contribué financièrement à la phase III : Tourisme Îles de la Madeleine (7500 $), les Caisses populaires Desjardins des Îles (5000 $), le Conseil régional de l'environnement Gaspésie-Les Îles (1000 $), le village de l'île du Havre-Aubert (500 $) et l'Association des Pêcheurs et des Chasseurs Sportifs des Îles (250 $).

 

À ces appuis financiers s'ajoute la collaboration en nature de précieux partenaires, soit : la Municipalité des Îles, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, Pêches et Océans Canada, l'Association des Pêcheurs et des Chasseurs Sportifs des Îles,  CFÎM, le Regroupement des Pêcheurs d'Éperlans des Îles, la Société de conservation des Îles, Attention FragÎles, Transports Québec, Rendez-Vous Aventure, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, les Comités de gestion des plans d'eau intérieurs et le Campus des Îles. Un merci est aussi adressé aux divers groupes d'utilisateurs pour leur participation à l'élaboration du projet !

 

À propos

 

Le Comité ZIP des Îles est un organisme sans but lucratif de concertation en environnement qui, depuis 1999, œuvre dans le domaine de l'utilisation durable des ressources et des usages au sein de l'archipel madelinot. L'organisme a pour mandat de favoriser la restauration, la protection, la conservation et la mise en valeur des ressources et des usages liés au golfe du Saint-Laurent, ses affluents et son littoral. Pour plus d'information, consultez lewww.zipdesiles.org.

 

La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s'efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2010, la Fondation a accordé 9,7 millions de dollars à 160 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée 33 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels elle a contribué, visitez le www.hydroquebec.com/fondation-environnement.

 

 

Renseignements :

Alice Pierre, Biol., chargée de projet  
Comité ZIP des Îles-de-la-Madeleine Fondation Hydro-Québec pour l'environnement

T : 418 986-6633 *

@ :

T : 514 879-4804 *

@ : 

 www.zipdesiles.org www.hydroquebec.com/fondation-environnement

 

 

Vos commentaires





« Retour

Médias