Le Livre Gourmand des îles de la Madeleine en nomination dans le cadre du Concours de livres culinaires de Cuisine Canada

8 août 2011

Le Livre Gourmand des îles de la Madeleine en nomination dans le cadre du Concours de livres culinaires de Cuisine Canada

 

Les éditions la Morue verte sont heureuses de vous annoncer que Le Livre Gourmand des Îles de la Madeleine (Olivier Clément Marie-Christine Rhéaume et Dominique Rhéaume, 2010) est en nomination dans la catégorie Culture Alimentaire Canadienne dans le cadre de l'édition 2011 du Concours de Livres Culinaires Canadiens organisé par Cuisine Canada et l'Université de Guelph. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 7 novembre prochain au Royal Agricultural WinterFair de Toronto.

 

LE LIVRE

Livre de recettes et photoreportage, Le Livre gourmand des Îles donne accès aux secrets du terroir madelinot, renommé pour ses produits d'exception et ses producteurs passionnés. Véritable pèlerinage gourmand, cet ouvrage rend, en 26 recettes, un hommage au savoir-faire de ces artisans et à la qualité de leurs produits. Dans les cuisines des chefs Olivier Clément et Marie-Christine Rhéaume, on découvre un mariage unique et contemporain des saveurs de la mer et de la terre. Le livre gourmand des Îles vous emmène également chez 22 producteurs, chasseurs et cueilleurs, qui ont ouvert leurs portes aux deux chefs... et à la photographe Emmanuelle Roberge. Mettant en vedette - entre autres - le homard, le crabe, les pétoncles, le miel, les chanterelles, les petits fruits, les capucines, les fromages, la charcuterie, la bière et les alcools artisanaux de l'archipel, voici un petit bonheur de livre de recettes pour connaître, goûter et aimer les îles de la Madeleine. 

 

LES AUTEURS

Communicateur dans l'âme et artiste dans les tripes, le chef Olivier Clément entre dans le métier en 1998 suite à l'obtention de son diplôme de cuisinier. Ancré aux Îles-de-la-Madeleine pendant 7 ans, il y a développé un fort goût pour les produits locaux, nouant du même coup des relations privilégiées avec leurs producteurs. Inspiré par le territoire et la communauté des Îles, il désire rapprocher les gens qui cultivent la terre des consommateurs qui en retrouvent le fruit dans leurs assiettes.

 

Fille curieuse, gourmande et passionnée du voyage, c'est presque par hasard que Marie-Christine Rhéaume débarque pour la premièrefois aux Îles-de-la-Madeleine en 2004. Diplôme de cuisine en poche, elle effectuera plusieurs séjours dans l'archipel avant de venir s'y installer pour un peu plus longtemps en 2008. Ce livre est l'occasion pour la chef Rhéaume de mettre en valeur la qualité et la diversité des produits locaux qu'elle cuisine au quotidien.

 

Journaliste et recherchiste depuis plus de 10 ans, Dominique Rhéaume est une passionnée de bonne bouffe. Sa curiosité la pousseà toujours découvrir de nouveaux horizons et elle s'intéresse à toute une panoplie de sujets, la cuisine en particulier, et également les gens en général. En 2009, elle a publié son premier livre, Au Resto!.

 

LE CONCOURS

Le concours a été instauré par Cuisine Canada, une alliance de professionnels canadiens de l'alimentation, en 1998 et l'Université de Guelph est devenue partenaire de l'événement en 2003. Le concours inclut trois catégories de livres : la catégorie livre Culture Alimentaire Canadienne identifie les livres culinaires traitant de l'histoire, des ingrédients et des particularités alimentaires régionales du Canada; la catégorie livre de cuisine se concentre sur les livres de recettes; la catégorie livre d'intérêt particulier comprend les livres traitant des aliments et/ou des boissons. Des prix or et argent sont décernés dans chacune des catégories, et ce dans les deux langues officielles.

 

LA MORUE VERTE

Fondées au printemps 2007 et basées aux îles de la Madeleine, les éditions la Morue verte est une entreprise vouée à la diffusion d'oeuvres d'artistes madelinots et d'ouvrages portant sur les îles de la Madeleine dans tous les formats et dans tous les styles. La « morue verte » est le nom que donnaient les pêcheurs au poisson qui était étêté, éviscéré et salé dès sa capture pour en assurer la conservation. La morue était par la suite écoulée sur les marchés locaux et européens. Nous espérons que de la même manière, nos livres quitteront les Îles pour rencontrer les lecteurs de la grand'terre.

 

-30-

 

Source :

Jean-Hugues Robert
(418) 986-5506
jhrobert@lamorueverte.ca

Vos commentaires





« Retour

Médias