Lancement de la campagne de promotion du homard du Québec

15 mai 2008

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, annonce une aide financière de 50 000 dollars pour appuyer la campagne de promotion du homard du Québec orchestrée par l'industrie.

« Félicitations aux acteurs de l'industrie pour la mise en ouvre de cette campagne qui représente un geste concret pour la reconnaissance des produits alimentaires québécois. Dans ce cas-ci, les homards de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine seront facilement repérables grâce au logo d'Aliments du Québec. Ainsi, tous ensemble, nous nous rapprochons du but, soit celui de nourrir notre monde en priorité avec nos produits tout en mettant le Québec dans notre assiette », a indiqué le ministre Laurent Lessard.

Une campagne de promotion concertée
Fruit d'une concertation entre l'Association des pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine, l'Office des pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine, le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie et l'Association québécoise de l'industrie de la pêche, cette campagne publicitaire aura pour objet de faire connaître le homard du Québec aux consommateurs d'ici en mettant en valeur son lieu d'origine et ses qualités nutritives. Le homard sera en vente dans les supermarchés des chaînes d'alimentation, dans les poissonneries et dans les restaurants participants du Québec. On peut consulter la liste de ces derniers dans le site Internet.

La campagne vise un double objectif. D'une part, elle servira à assurer un meilleur positionnement des produits du Québec sur le marché intérieur en les faisant connaître aux consommateurs et, d'autre part, elle sera l'occasion de créer de nouveaux liens d'affaires entre les transformateurs des régions maritimes productrices et les entreprises de distribution des régions urbaines.

« La stratégie Le Québec dans votre assiette que j'ai lancé en décembre dernier a justement pour objet d'encourager les Québécois à acheter davantage de produits alimentaires d'ici et de rapprocher les producteurs et les consommateurs. J'invite les consommateurs à demander le homard du Québec, que ce soit à la poissonnerie, au supermarché ou au restaurant. C'est un produit de grande qualité et, en achetant ainsi du homard capturé dans nos eaux, nous contribuons tous à notre richesse collective », a déclaré le ministre Lessard.

Cette campagne de promotion du homard du Québec est aussi en relation directe avec l'une des actions préconisées dans le Plan d'action ministériel pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales rendu public en janvier dernier, soit le soutien des initiatives concertées de commercialisation des produits marins québécois au Québec.

Portrait du secteur
Au Québec, les 576 pêcheurs de homard débarquent plus de 3 200 tonnes de ce crustacé, pour une valeur de près de 43 millions de dollars. Les 18 usines de transformation situées dans les régions maritimes expédient et commercialisent quelque 76 millions de dollars de produits transformés. Rappelons que l'industrie pose des actions concrètes afin de préserver les ressources qu'elle exploite.

Vos commentaires





« Retour

Médias