Tourisme de la Madeleine, de retour dans les provinces maritimes

18 janvier 2008

Pour une deuxième année consécutive, Tourisme Îles de la Madeleine a mobilisé les partenaires ayant participé à la première phase du projet, entamée à l'automne 2006.
C'est grâce à la contribution de plusieurs acteurs du milieu que l'Association touristique a pu investir à nouveau pour le renouvellement du projet. Notons parmi ceux-ci la précieuse collaboration de la MRC des Îles-de-la-Madeleine, du Québec maritime, de la CRÉ Gaspésie-Les Îles, de la SADC ainsi qu'à la participation de membres actifs dans la promotion de la destination qui ont contribué financièrement aux démarches. Ainsi, un nouveau budget totalisant 59 000 $ sera utilisé à la promotion de la région des Îles de la Madeleine dans les provinces de l'Atlantique. Cette somme permettra l'embauche de l'agent de commercialisation pour une période de 22 semaines, la présence de Tourisme Îles de la Madeleine dans 5 salons se déroulant dans les provinces de l'Atlantique, l'organisation et la réalisation d'activités promotionnelles spéciales, un démarchage auprès de professionnels du voyage, la création de relations d'affaires avec les communautés acadiennes des Maritimes, l'organisation de tournées de presse ainsi que d'une tournée de familiarisation. De plus, un suivi des actions déjà entamées lors de la première phase du projet sera assuré.

Il est à noter que plusieurs facteurs influencent le choix des provinces maritimes au niveau des démarches de commercialisation pour Tourisme Îles de la Madeleine. La clientèle se trouve à proximité de la destination, elle voyage souvent dans les périodes moins achalandées et le fort maillage des racines acadiennes contribuent au rapprochement des communautés et la mise en valeur de notre région auprès de ces régions.

En réponse à l'opération de l'an dernier, le bureau d'information touristique de Tourisme Îles de la Madeleine dénombre une croissance de 18% des demandes provenant du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard pour l'envoi de documentation sur la destination. Ces données démontrent clairement l'intérêt des populations de l'Atlantique pour l'archipel madelinot, suite aux démarches entreprises lors de la première phase du projet.

Monsieur Ghislain Boudreau entreprend, depuis novembre dernier, la seconde partie du projet et son travail de démarchage sur le territoire des provinces de l'Atlantique sera effectué jusqu'en avril. Vous pouvez le joindre à l'adresse suivante : ou par téléphone au 986-2245, poste 30.

Vos commentaires





« Retour

Médias