Étude préalable sur le développement du produit croisières aux Îles de la Madeleine

20 novembre 2007

Tourisme Îles de la Madeleine a récemment mandaté le consortium  DBSF et Pesca Environnement afin de réaliser une étude de préalable au développement du produit croisières aux Îles de la Madeleine. Ce projet s'inscrit dans les priorités de la région, définies dans le cadre de la démarche Action concertée de coopération régionale de développement (ACCORD) dans le créneau d'excellence récréotouristique. L'étude englobera les éléments suivants : une étude de marché, une étude d'impacts économiques, sociaux et environnementaux, une évaluation des infrastructures portuaires et d'accueil existantes ainsi que celles à mettre en place préalablement au développement du projet.

L'étude de marché devra tenir compte de la volonté du milieu d'accueillir les bateaux de 1 500 passagers et moins. Elle veillera alors à évaluer le marché potentiel des navires de ce gabarit et à vérifier si le produit offert par la destination correspond aux attentes des compagnies de croisières qui les opèrent.

Une analyse en profondeur des retombées économiques sera réalisée pour chaque secteur d'activité. Cette section de l'étude devra tenir compte des dépenses des passagers, de celles des membres d'équipage, de même que les dépenses générées par les compagnies de croisière elles-mêmes.

L'étude devra également mesurer les impacts environnementaux, les impacts sociaux sur la population résidente des Îles de la Madeleine, en plus de tenir compte des impacts sur l'expérience touristique globale offerte aux clientèles récurrentes fréquentant les Îles de la Madeleine depuis de nombreuses années. Les impacts sur l'image de marque de la destination, que pourra occasionner la présence des bateaux de croisières et de leurs passagers sur le milieu naturel et humain de l'archipel, seront également étudiés.

Une fois que l'étude de marché aura déterminé le type de clientèle visé et le type de bateau que les Îles peuvent recevoir, une évaluation des installations portuaires et des infrastructures d'accueil existantes ainsi que celles à mettre en place sera entreprise, et ce, afin de bien accueillir les navires et leur clientèle.

La firme devra aussi nous proposer un type de structure légale à mettre en place pour s'assurer de la réalisation des différents travaux, infrastructures et aménagements nécessaires, toujours selon l'intérêt et la volonté du milieu.

Les coûts associés à la réalisation de cette étude sont de 54 000$.  Les partenaires financiers qui rendent possible le projet sont : le Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE), la Conférence régionale des élu(e)s de la Gaspésie et des Îles, Développement économique Canada (DEC) et la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine.

Les résultats de l'étude sont attendus pour avril 2008.

Vos commentaires





« Retour

Médias