Air Labrador ne dessert plus les Îles de la Madeleine.

10 janvier 2006

Après seulement trois mois d'opération, la compagnie Air Labrador met aujourd'hui fin à ses vols vers les Îles de la Madeleine via Moncton, Québec et Montréal. 

La décision du gouvernement du Québec de prolonger pour six mois le contrat d'exclusivité avec Air Canada, pour le transport de ses fonctionnaires, a certainement eu une incidence sur la décision de la compagnie terre-neuvienne mais ne serait pas la raison première de l'abandon de la desserte, selon Robert Therrien, coordonnateur des ventes chez Air Labrador. 

Ce dernier précise que contrairement à ce qu'avait laissé entendre le milieu madelinot et le comité de transport de la municipalité des Îles, la quantité de transport cargo et de passagers était nettement insuffisante pour assurer la rentabilité de cette liaison. En effet, la compagnie aurait transporté une moyenne de quatre passagers par vol depuis le début de ses opérations en septembre dernier, faisant ainsi perdre des sommes importantes à l'entreprise.

Il n'est cependant pas impossible qu'Air Labrador offre de nouveau la désserte, si le milieu madelinot pouvait garantir à l'entreprise un minimum de rentabilité. En attendant, les Îles de la Madeleine reviennent donc à la case départ et devront composer avec les deux vols par jour offerts par Air Canada. Il semblerait par ailleurs que Air Labrador n'exclue pas la possibilité de reprendre la liaison aérienne vers les Îles dès avril prochain, à l'aube de la nouvelle saison touristique que l'on sait chaque année très achalandée.

Rappelons que  Air Labrador avait décidé d'initier une liaison vers l'archipel madelinot le 26 septembre dernier, dans la foulée de la faillite de Québécair Express, en février 2005.

Vos commentaires





« Retour

Médias