Une relative stabilité de l'achalandage touristique pour 2005.

15 novembre 2005

C'est dans le cadre de la Journée du tourisme tenue le 14 novembre au Centre récréatif de l'Étang-du-Nord que Tourisme Îles de la Madeleine a procédé au dévoilement de son bilan de saison 2005.  Pour cette dernière saison, le nombre de visiteurs ayant choisi la destination des Îles de la Madeleine est estimé à quelques 52 000, soit une légère diminution de l'ordre de 4% par rapport à la saison 2004.   Avec des entrées sensiblement semblables à celles de l'année précédente, nous pouvons donc parler d'une stabilité de l'achalandage touristique.

Pour le directeur général de Tourisme Îles de la Madeleine, M. Michel Bonato, il s'agit toutefois d'une baisse relative : " Dans le contexte actuel de constante évolution et de plus grande diversité de l'offre touristique aux Îles, ce chiffre tout seul ne veut plus dire grand-chose et ne reflète pas toujours la réalité de ce qui se passe sur le terrain, dans les entreprises. C'est pourquoi il est maintenant de plus en plus difficile de porter un jugement sur l'ensemble de l'activité touristique au cours d'une saison à partir de cette seule donnée". Selon M. Bonato, " il serait peut-être plus raisonnable à l'avenir de dresser un bilan par secteur de l'industrie puisque l'activité touristique se ressent différemment d'un secteur à l'autre, voire d'une entreprise à l'autre dans un même secteur. Les premiers pas de ce bilan par secteur est d'ailleurs amorcé grâce aux rencontres sectorielles réalisées par le Centre intégré de développement touristique des Îles de la Madeleine  (C.I.D.T.I.M.) ".

Fait par ailleurs intéressant, quelques 1 200 de ces visiteurs se sont vus remettre un questionnaire de fin de séjour qui a permis à Tourisme Îles de la Madeleine de dégager des données fort intéressantes en regard de la clientèle touristique, de ses besoins, de ses attentes et de sa vision de la destination des Îles de la Madeleine. La récolte et l'analyse de ces informations à par ailleurs été rendue possible grâce à la collaboration du C.I.D.T.I.M.

Dans un premier temps, l'analyse des données a démontré qu'environ 85% de la clientèle était d'origine québécoise, ce qui correspond à la tendance historique en terme de provenance de la clientèle.  À noter cependant que, parmi cette majorité de Québécois, on note une légère diminution des visiteurs en provenance des grands centres tels Montréal et Québec.   Les visiteurs originaires de l'Ontario, des Maritimes, des États-Unis et de l'Europe représentent quant à eux 15 % de la clientèle. Toute clientèle confondue, dans 60% des cas il s'agissait d'une première visite en sol madelinot et 75% des répondants ont déclaré vouloir revenir.  Bref, des indicateurs positifs qui démontrent que la clientèle se renouvelle et qu'elle apprécie la destination.

Quant au profil de cette clientèle, on remarque que celle-ci est constituée à  56% de couples, 27% de familles et 17% de célibataires, alors que dans 60% des cas le revenu familial est supérieur à 60 000$.  De ce nombre, 24% ont déclaré un revenu familial de plus de 100 000$. 

Par ailleurs, selon les informations recueillies on estime la durée de séjour moyenne aux Îles à huit nuitées. " Le nombre de nuitées est demeuré stable par rapport aux dernières années.

En ce qui concerne les types d'hébergement fréquentés au cours de la dernière saison, il ressort clairement que les résidences de tourisme (maisons, chalets, roulottes) demeurent la catégorie la plus populaire auprès des visiteurs suivie de l'hôtellerie (hôtels, motels, auberges) et finalement des gîtes, campings et autres alternatives (parents et amis). 

 

À la lumière de cette analyse, Tourisme Îles de la Madeleine a également pu constater que l'attrait premier de la destination demeure toujours les plages et les paysages alors que les trois mots les plus souvent utilisés pour décrire les Îles ont été " belles ", " tranquilles " et " accueillantes ". Ce dernier qualificatif peut par ailleurs être directement relié au fait que 85% des répondants ont qualifié d'excellente l'hospitalité des Madelinots.  Dans une proportion de près de 55%, les visiteurs ont déclaré que l'expérience globale des Îles de la Madeleine avait dépassé leurs attentes.

En ce qui concerne les statistiques relatives à l'utilisation du Guide touristique officiel et le site web de Tourisme Ïles de la Madeleine, 70% des visiteurs ont affirmé utiliser le guide touristique comme source d'information en vue de la planification de leurs vacances. Les internautes ont quant à eux opté à près de 60% pour une démarche autonome en consultant directement  le site de l'ATR des Îles, ce qui se traduit par une hausse de l'achalandage de l'ordre de 20% sur le site www.tourismeilesdelamadeleine.com pour la saison 2005.

Finalement, fait important à noter, cette année encore le bouche à oreille demeure l'outil promotionnel numéro un de la destination puisque près de 50% des visiteurs affirment avoir choisi les Îles de la Madeleine à la suite de commentaires positifs exprimés par des parents, amis et connaissances ayant fréquenté la destination. 

Un  enjeu de première importance

Dans un autre ordre d'idée, la Journée du Tourisme aura par ailleurs permis de discuter du défi majeur qu 'aura à relevé le milieu face au complexe dossier du financement des actions de promotion par Tourisme Îles de la Madeleine.

Alors que la majorité des régions touristiques québécoises bénéficie d'un fonds de promotion touristique grâce à l'apport des revenus de la Loi 76 (taxe de deux dollars la nuitée sur  l'hébergement), les Îles de la Madeleine se retrouvent dans une impasse quant à la façon de financer le développement touristique de la destination et les activités promotionnelles. " L'enjeu est majeur et régional. L'industrie touristique et l'ensemble de la communauté madeleinienne doivent décider rapidement des moyens concrets qu'elles désirent mettre en œuvre pour assurer le développement touristique et la promotion de notre destination afin que l'on demeure compétitifs face aux autres régions" a déclaré le directeur de Tourisme Îles de la Madeleine.

À noter que c'est également dans le cadre de cette journée, que la municipalité des Îles de la Madeleine a procédé au dévoilement de sa nouvelle Politique-cadre de développement touristique.  Cette dernière se veut un outil qui permettra de tracer les paramètres qui doivent régir le développement touristique des Îles de la Madeleine tant au niveau des retombées économiques, sociales et culturelles que de la mise en valeur et la préservation du milieu physique et du patrimoine madelinot.  Cette politique se veut également un outil qui servira à harmoniser le développement touristique aux autres activités économiques de l'archipel.


 

Vos commentaires





« Retour

Médias