Phare du Cap-Alright



Phare du Cap-Alright

Édifié en 1928, le phare du Cap Alright est le dernier phare construit sur l'archipel durant une importante période de balisage entreprise par le ministère de la Marine et des Pêches du Canada. Les eaux entourant le Cap Alright sont considérées comme particulièrement dangereuses. L'endroit est mentionné dès le XVIe siècle dans les récits de navigateurs et sur les cartes.

Le phare est construit selon un modèle élaboré par les ingénieurs du ministère de la Marine dans le dernier quart du XIXe siècle. Ce type de phare en bois à base carrée, de petites dimensions et au volume en forme de pyramide tronquée est souvent utilisé au Canada. Il est retenu pour sa simplicité et pour ses frais de construction peu élevés. D'une hauteur de 8,3 mètres, le phare du Cap Alright est le plus petit des Îles de la Madeleine.

Ce phare se trouve dans un endroit facilement accessible à pied et à proximité de plusieurs attraits touristiques. Il est visité chaque jour de la saison estivale par des groupes de voyageurs. Plusieurs fois photographié, il apparaît dans des dizaines de publications. En 2005, Postes Canada en fait une image emblématique du pays.

    Retour